Hommage à Annie Agier
Partager

Hommage à Annie Agier, qui nous a quitté le 1er janvier.

Annie était notre amie, et une militante discrète et efficace. Les actions concrètes de terrain lui convenaient et elle se sentait à l’aise lors des rencontres avec les citoyens et des débats publics où elle brillait donnant des explications claires de sujets parfois délicats comme la transition énergétique et les plans climat, ou la sortie du nucléaire. Par contre elle laissait volontiers sa place pour les rencontres entre partis politiques en dehors des sujets de fond. Pour elle, faire de la politique autrement » avait un sens profond. Elle a tenu parole et une fois élue elle a présenté des comptes rendus de mandats régulièrement aux citoyens.

L’écologie politique est une philosophie de respect de l’environnement et des êtres humains qui repose sur des valeurs et des principes qu’Annie mettait en pratique dans sa vie quotidienne, bien avant d’être adhérente à EELV.

Elle maîtrisait sa vie pour ménager les ressources de la planète, le vélo plutôt que la voiture, les randonnées proches plutôt que les voyages lointains, une alimentation locale, sans pesticides grâce aux légumes du jardin de Denis, qu’elle n’a pas pu aller aider autant qu’elle voulait.

La solidarité, la justice sociale lui étaient chevillées au corps ainsi que la gestion sans violence mais avec détermination des inévitables conflits dans la construction d’idées.

Je terminerai par ce que je crois essentiel dans son engagement politique d’écologiste, c’est le souci des générations futures : Quelle Terre laisserons-nous aux enfants et quels enfants laisserons-nous à la Terre ?

Nous avons souvent échangé sur cette question, sans doute depuis que nous avons été grand-mères à peu près en même temps et nous avons aussi échangé sur les solutions qui sont encore à notre portée mais qui ne devraient pas trop tarder pour nous protéger de toutes ces maladies environnementales dont ces diaboliques cancers qui emportent si rapidement ceux que nous aimons.

Nous sommes tristes Annie parce que tu ne seras plus là physiquement pour assister à cette fameuse transition écologique que tu espérais tant, mais Annie tu seras toujours présente dans notre cœur pour continuer à construire ce changement indispensable pour vivre mieux dans le respect de la planète de l’Humanité et de l’ensemble du vivant.

Toutes nos pensées affectueuses vont vers son mari Denis, ses enfants Rémi, Guilaine et Roseline et ses petites filles Alicia et Charline.